Archives de catégorie : Vu sur le web

Vint Cerf craint la perte d’une génération de données… voire d’un siècle

- - Laisser un commentaire

Vint Cerf, l’un des pères fondateurs de l’internet, co-inventeur du protocle TCP/IP, et chief evangelist chez Google, craint que faute d’archiver et de documenter correctement l’architecture techniques des nos ordinateurs ainsi que leurs logiciels, les générations à venir soient incapables d’exploiter les fichiers archivés durant l’enfance de l’ère numérique mondiale.

La mémoire d’une génération, voire d’un siècle, pourrait disparaît dans ce qu’il appelle un « digital dark age ».

Le big data aide au parking

- - Laisser un commentaire

Path to Park est une application mobile destinée à aider à trouver une place de parking. Cette application a été lancée par la ville d’Issy les Moulineaux avec le leader mondial des horodateurs qui exploite sa masse de données pour modéliser les comportements des conducteurs, quartier par quartier, rue par rue en temps réel, et le guider, vers les zones susceptibles de proposer des places disponibles.

Cette application gratuite, disponible sur iOS, sera proposée pour les téléphones Android dans quelques semaines et étendue à d’autres villes de la région parisienne.

La SNCF fait sa revolution digitale

- - Laisser un commentaire

A l’occasion du lancement de son plan #digitalsncf, la SNCF vient d’annoncer plusieurs mesures visant la transformation des usages des clients et des collaborateurs. Un « coup d’accélérateur » à 450 millions d’euros dont l’un des projet phare est l’accès internet haut débit gratuit dans tout les train à partir de 2016. 

La transformation numérique des enseignements

- - Laisser un commentaire

La transformation numérique de la société remodèle de nombreux acteurs, entreprises et filières entières, administrations, et l’enseignement bien entendu.

Cette transformation est évidente, tout le monde semble en avoir conscience à défaut d’en avoir pris réellement la mesure.

Un aspect moins évident est celui du changement de rythme, notamment dans l’enseignement supérieur. Si l’on parle de la transformation des universités, de MOOCs, de diverses transformations numériques des organisations et outils de l’enseignement, le rythme de l’appropriation des savoirs par les organisations de l’éducation et leur restitution aux élèves est également un enjeu majeur, et vraisemblablement moins abordé.

Les universités et écoles doivent faire face à la péremption de certains savoirs ou savoirs-faire, et à l’enjeu d’intégrer à temps les savoir et savoirs-faire dont auront besoin les élèves.

La célèbre Harvard Business School elle-même est confrontée à cet enjeu.

Votre TV vous écoute-t-elle ?

- - Laisser un commentaire

Samsung semble avoir poussé le transparence un peu trop loin et l’ombre de Big Brother se profile sur ces écrans présents dans nos salons :

Samsung’s privacy policy includes details that its Smart TV voice recognition feature may pick up on personal conversations and transmit private communications to third parties. Buried in the privacy policy related to the smart television, Samsung advises users to be aware that any snippets of conversation might be captured by the software which allows them to control their television sets with a series of commands.Questions have been raised about who these third parties could be, what the information is used for, and how the data is being transmitted – with potentially unencrypted voice clips left exposed to hackers

Tim O’Reilly à propos de l’IoT

- - Laisser un commentaire

Tim O’Reilly parle de l’internet des objets et des transformations à venir.

First thing in a new technology, people do all the obvious things that look like the old market, but more efficiently. In the Internet, GNN had web ads like old newspaper ads. Later there was Google search, which was a different way of doing advertising, by focusing more on data. Now we’ve got social search, social networks. The business model moves to something that is more native to the technology.

Création de l’Agence du Numérique

- - Laisser un commentaire

Cette nouvelle agence, dont le décret de création vient d’être publié, regroupera la mission Très haut débit, la délégation aux usages de l’Internet et la mission French Tech de soutien aux startups. Un assemblage disparate et un budget réduit au service d’une vision inclusive et très large du « numérique pour tous. »