Quand l’Afrique prend de l’avance sur le reste du Monde avec Uber

- - Laisser un commentaire

Mpesa, la star  kenyane de transfert d’argent par téléphone mobile, n’a pas volé son titre de « success story africaine » gràce à Uber  qui a encore frappé en Afrique !

 

 

 

 

En effet, la filiale locale de la désormais très célèbre société californienne Uber vient d’annoncer que Nairobi devenait la deuxième ville après Hyderabad en Inde où l’application offrait  une option « paiement en espèces ». C’est déjà le cas d’acteurs locaux tels EasyTaxi et AIG mais l’innovation est ailleurs : Uber Kenya a recours à la plateforme star de paiement mobile star  Mpesa. Désormais donc, à Nairobi, on paie son Uber sans carte bancaire…

Nous vous avions déjà présenté dans une précédente étude disponible ici http://demain.infhotep.com/telecommunications-en-afrique-la-partie-ne-fait-que-commencer/ la percée de cette plateforme de transfert d’argent dont aujourd’hui plus aucun service ne peut se passer au Kenya. « Avec 19 millions d’utilisateurs et un taux de pénétration de plus de 70%, ce système mobile de transfert d’argent est devenu incontournable », et Uber Kenya l’a compris en frappant fort et en affichant sur Twitter le 5 juin non sans fierté : « Nairobi, vous avez demandé, nous avons écouté ».

Uber voit cette opération comme une expérience qu’il compte bien déployer et répliquer à travers le monde, et pourquoi pas avec Mpesa, très implanté notamment en Egypte et Afrique du Sud et à l’international en Inde ou en Roumanie par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *